• Lapin de Pâques

     

    Dans ma région, on a pas de cloches mais un lapin à Pâques. C'est Lucy qui serait contente !

    N'oubliez pas que le mois prochain, la suite d'Une sombre histoire de lapins" commencera à être publiée. N'hésitez pas à relire la première histoire pour vous rafraichir la mémoire ^^

     

    Et en parlant d'histoires, je vais être publiée en septembre dans un recueil collectif de nouvelles sur le theme Steampunk. Il est possible de l'acheter en prévente (avec 5% de remise) >ici< jusqu'au 8 septembre

    (la couverture et les illus ne sont pas de moi dans ce livre)

    elenya

     

    Et le 31 c'est l'anniversaire de Talye n'hésitez pas à lui souhaiter sur son blog >ici<

     


    1 commentaire
  •  

    Lucy

     

    Que dire sur Lucy ? D’où vient son délire sur les lapins ? Pourquoi des lapins (alors que tous ceux qui me suivent savent que mon trip c’est les moutons) ?

    Eh bien déjà, le nom d’origine de Lucy était… Alice. Oui oui, je sais, c’était cliché, mais c’est bien pour ça que j’ai changé.Pourquoi Alice ? Déjà, je suis méga fan d’Alice au pays des merveilles.

    Ensuite, je voulais un personnage totalement délirant perdu dans son propre monde imaginaire et enfin, je suis aussi fan des lapins suicidaires d’Andy Riley. Donc lapins+monde imaginaire -> Alice au pays des merveilles.

    Bien évidemment, c’était une Alice beaucoup plus sombre, qui collait bien mieux et renforçait même l’ambiance glauque que je souhaitais donner.

    Décrire les comportements de Lucy était une chose plutôt ardue, mais relativement fun et j’avais tendance à me lâcher plus sur ce personnage que sur les autres. Quand il m’a fallu réécrire l’histoire des années plus tard, Alice était trop clichée, donc j’ai changé son nom en Lucy (et je lui ai raccourci les cheveux par la même occasion), j’ai même failli la rendre brune pour éloigner le plus possible le personnage d’Alice. S’ensuivit une longue bataille avec moi-même au sujet de l’orthographe de ce nom.  Ainsi, pendant une certaine période il y eu Lucy et Lucie. Pour trancher, j’ai pris l’orthographe qui revenait le plus et j’ai essayé de m’y tenir.

    Pour ce qui était du physique, là aussi, des changements se sont opérés pour éviter de refaire toujours les mêmes choses, en effet, j’ai un petit faible pour les femmes petites, toutes menues et fragiles, Lucy avait évidemment cette apparence au début, et j’ai finalement décidé de la faire plus grande et plutôt maigre pour lui donner un air moins mignon et plus glauque.

    Au sujet du passé de Lucy, que dire ? Eh bien je peux tout vous raconter ici puisque je ne m’étendrais pas dessus dans la suite. Lucy a tout simplement été victime d’un cambriolage étant petite. Terrorisée, elle s’est cachée mais un des malfaiteurs a voulu la faire sortir en l’appâtant avec son doudou lapin. La petite Lucy est donc sortie et s’est faite attraper par l’homme qui s’est servie d’elle comme bouclier. Traumatisée, elle a, par la suite, rejeté toute la faute sur le lapin. (Je comptes peut être en faire une petite BD en noir et blanc si ça vous intéresse)

    Plus tard, elle a rencontré le ténébreux (qui n’aura jamais de nom) qui s’est chargé d’aggraver son cas en l’entrainant dans des histoires totalement glauques pour « la protéger des lapins ». Puis Eden est arrivée et s’y est attachée. Elle s’est arrangée pour prendre Lucy sous son aile en pensant s’être débarrassée du ténébreux. La suite vous la connaissez.


    3 commentaires
  •  

    Au début Kaelle, Eden, et Lucy vivaient donc dans un camion normal. Et puis je me suis rendue compte que c’était pas vraiment pratique et qu’il leur faudrait plus un camping-car qu’un camion, ce qui était carrément moins classe, alors comme le salaire de mercenaire était plutôt aisé, j’ai fait passer ce caprice et résolu ce problème en un tour de main. Que c’est bon d’être auteur ! hahaha !

    Ensuite, s’il y a une chose à savoir, c’est que jusqu’à peu, j’écrivais sans connaitre la fin de l’histoire.

    Ce qui est très pratique pour une enquête.

    Ainsi, « Une sombre histoire de lapins » (dont le titre original était « Poupées de sang »), a connu trois versions.

    La première, qui n’a jamais été terminée, où les filles étaient à la poursuite d’Harmony, un laboratoire de scientifiques fous qui tentaient de créer l’humain parfait. Déjà à l’époque, je trouvais l’histoire tirée par les cheveux et je n’arrivais pas à l’améliorer et à trouver la fin. Je l’ai donc abandonnée dans un coin en attendant l’illumination un jour.

    Il y a deux ans, j’ai commencé à reprendre l’histoire (une soudaine envie de terminer tout ce que j’avais laissé de côté) et ai décidé de modifier tout le scénario concernant Harmony. J’ai aussi repris tous les chapitres afin de l’accorder à mon style qui avait évolué entre temps, mais impossible de trouver une intrigue vraiment originale et une fin digne de ce nom.

    Par manque d’inspiration et de motivation, j’avoue que j’ai plutôt bâclé la seconde version juste histoire de me dire qu’elle était finie. Honnêtement, je ne me souviens même plus de l’intrigue concernant Harmony à ce moment-là tellement j’en suis peu fière.

     

    Un jour, une amie m’a conseillé de la publier sur un site de fanfiction, et là, j’ai commencé à avoir des commentaires très positifs d’inconnus sur le début de l’histoire. Hyper motivée, je me suis dit que les lecteurs méritaient mieux que cette fin, puisque lecteurs il y avait, et j’ai décidé de me creuser les méninges afin de trouver quelque chose d’original. Les commentaires m’aidant à chaque fois, j’ai réussi à boucler une version plus que satisfaisante et, à l’heure qu’il est, je suis vraiment motivée pour la suite qui promet de détonner.

    PS : Le tueur cannibale par contre, n’a jamais changé d’identité depuis la toute première version. Enfin, dans la dernière, j’ai étoffé cet aspect de l’histoire en y rajoutant des détails.

     

    En bonus voici le générique de la série qui m'a inspirée. N'est il pas cooool?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique